ETAT DES LIEUX ET PROJET

ETAT DES LIEUX

 

 

 

Construit en 1923, l’Hôpital de Moze va, d’ici peu, fêter son 100ème anniversaire.

Depuis sa création, plusieurs travaux d’extension ont été réalisés au cours des années 1970 et en 1990 pour lui donner sa taille d’aujourd’hui.

Sa capacité d’accueil est de 80 lits pour l’EHPAD (personnes âgées), 17 lits pour les Soins de Suite et de Réadaptation (hospitalisation après opération) et 8 lits en Médecine (hospitalisation après maladie).

Plusieurs consultations et services sont disponibles à travers les 10 cabinets médicaux de spécialistes comme la neurologie, la radiologie, la coloscopie, la cardiologie, la mammographie, la podologie, l’urologie, la gynécologie, le centre de périnatalité, la télé-consultation et le centre de consultations non programmées (service urgences).

Au niveau des ressources humaines, ce n’est pas moins de 130 salariés qui s’activent au quotidien pour le bon fonctionnement de cet établissement de santé.

L'hôpital de Moze est un établissement privé. Les bâtiments appartiennent à la Société Civile Immobilière de Saint-Agrève est sont gérés par l’Association de Moze depuis 1967.

La partie fonctionnelle est à la fois gérée et pilotée par un Conseil d’Administration et par la Directrice de l’établissement. Ils œuvrent en commun pour améliorer le fonctionnement et la qualité d’accueil des résidents et des patients. Bien que des travaux d’amélioration des bureaux, des chambres et plus récemment de la cafétéria du personnel ont permis un meilleur fonctionnement, les normes actuelles les conduisent à envisager des travaux d’extension et de modernisation de l’ensemble de l’établissement.

Aussi, ils sont actuellement à la recherche de financements auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et des Collectivités Territoriales (Etat, Région, Département, Europe,…) afin de mener à bien ce programme d’investissement.

PROJET

Le programme d’investissement s’élève à environ 15 millions d’euros et comprend à la fois la rénovation et la modernisation des bâtiments existants ainsi que la construction d’un nouveau bâtiment.

Pour la partie rénovation et modernisation des bâtiments existants, cela concerne l’ensemble des services dont la maison de retraite, le centre de périnatalité, les services de radiologie et d’échographie, l’activité de gastro-entérologie ainsi que tous les services permettant le maintien, voire l’augmentation des nombreuses consultations externes assurées par des spécialistes.

Pour ce qui est de l’extension, celle-ci comprendrait les services de Médecine et de Soins de Suite et de Réadaptation (hospitalisation après opération), ainsi que toute la logistique (blanchisserie, pharmacie, cuisine, services techniques, etc…).

Manifestement, ces travaux de rénovation et d’extension apporteraient un confort aux résidents et aux patients tout en apportant des services de soins de qualité auprès des populations locales du Plateau.  De plus, ils contribueraient de manière significative à l’amélioration du quotidien des salariés.